Nos projets

Pour voyager autrement

VOYAGER EN NOMADE

En début 2020, nous avons fait nos sac à dos (50L chacun !) et nous sommes partis sur les routes du monde. Sans aucune idée d’où nous serions la semaine prochaine et avec un itinéraire plus ou moins flou, nous allons « errer » en Asie du Sud-Est
Sans trop le réaliser, on se glisse dans ce moule du nomade moderne. Nous devenons involontairement des membres de cette communité de backpackers.
Nous voyagerons en bus, à vélo, à moto (notre mode de transport favori, on l’avoue), en stop, en train, en bateau ou tout ce qu’on trouvera !!
Objectif : éviter à tout prix l’avion, trop polluant.

ÊTRE ÉCO-RESPONSABLE

Nous avons pris la décision de voyager en évitant au maximum de polluer. Cela fait quelques temps déjà que nous suivons une démarche « zéro déchet » en réfléchissant au quotidien sur nos modes de consommation.
Si l’idée d’origine est simple, elle est très difficile à mettre en place en voyage. Dans les faits, nous nous retrouvons tous les jours face à nos idéaux et aux contraintes imposées par le fait d’être nomades.
Nous essayons de rayer de notre voyage les sacs plastiques, les emballages superflus et surtout les nombreuses bouteilles d’eau. On s’arme donc de volonté, de sacs en tissus et d’une gourde filtrante (elle nous sauve la vie, soyons honnêtes !). Nous privilégions aussi dès que possible des options plus durables et respectueuses de l’environnement, notamment via des initiatives locales.

RENCONTREZ LES LOCAUX

On s’embarque dans cette aventure avec une idée en tête : comprendre comment l’Autre vit. Sauf que voilà, l’Autre est en réalité des milliers et tous seront différents. On va donc s’armer de patience et d’un grand sourire pour parcourir les routes et villages à la rencontre . Les nombreuses cultures et sociétés de notre espèces nous intrigue et nous fascine. La différence peut être inquiétante au début mais nous gardons l’esprit ouvert : si nous voulions vivre les mêmes choses qu’en France, nous resterions tranquillement chez nous.
Les différences aperçues et découvertes chaque jour sont souvent inspirantes, tout comme ceux que nous rencontrons. Certaines choses nous révolterons sans aucun doute, mais là encore, « ça fait parti du jeu » si l’on peut dire.
L’idée qui nous motive au quotidien est de partager ce que nous découvrons de tous ces autres et de leurs milliers de vies.

EXPLORER LA NATURE

Le but de nos voyages (qu’on se refuse à appeler « tour du monde ») est surtout d’avoir la chance de voir les différents paysages de notre superbe Terre. Composée de climats et décors si variés et pourtant si familiers les uns aux autres, elle nous offre des cadeaux magiques. En tant qu’amoureux de la nature, on souhaite particulièrement explorer tous les environnements s’offrant à nous. Nos destinations favorites seront donc les parcs nationaux et les grands espaces. Si les villes offrent des points de vues culturels passionnants, on leur préfère les campagnes et petits villages authentiques !